La Ruine publique

La ruine publique1
Aussitôt que Law arriva
Dans notre grande ville,
Monsieur le Régent publia
Qu’il serait fort utile
Pour rétablir la nation,
La faridondaine, la faridondon,
Mais, hélas ! il nous enrichit, biribi
A la façon de Barbari, mon ami.

Jamais de si barbares lois
N’ont gouverné les hommes ;
Qu’il est fâcheux d’être Français
Dans le temps où nous sommes :
Tout est confusion :
Chaque jour un nouvel édit.

Law, ce fils aîné de Satan,
Nous met tous à l’aumône,
Il nous a pris tout notre argent,
Et n’en rend à personne.
Mais le Régent, humain et bon,
La faridondaine, la faridondon,
Nous rendra ce qu’il nous a pris, biribi,
A la façon de Barbari, mon ami.

  • 1. Cette pièce est citée dans la correspondance de la princesse Palatine à la date du 28 septembre 1720, (R)

Numéro
$0417


Année
1720

Sur l'air de ...
La Faridondaine

Description

3 x 8 dont refrain


Références

Raunié, III 234-35

Mots Clefs
Régent, Law, Système, confusion