Sans titre

Dieu tout-puissant, sauvez le roi.
Je vois venir le maléfice.
Le Régent n’a ni foi ni loi ;
Dieu tout-puissant, sauvez le roi.
D’Argenson n’attend que Dubois,
Pour consommer le sacrifice ;
Dieu tout-puissant, sauvez le roi,
Je vois venir le maléfice !

Que sert la foudre dans ta main,
Si tu ne punis pas le crime ?
Dans peu tu tonneras en vain ;
Que sert la foudre dans ta main ?
Fais donc que cet oncle inhumain
Serve lui-même de victime.
Que sert la foudre dans ta main,
Si tu ne punis pas le crime ?

Numéro
$0270


Année
1718 / 1720 (Castries)

Sur l'air de ...
Triolets (Castries) / Le premier jour du mois de mai

Description

2 x 8


Références

Raunié, III,30-31 - Clairambault, F.Fr.12697, p.13 - Maurepas, F.Fr.12629, p.227 - Arsenal 2961, p.461-62 - Arsenal 3132, p.351 - Mazarine Castries 3983, p. 56

Mots Clefs
Régent assassin, D’Argenson, Dubois, sceaux