Epitaphe du Régent

Épitaphe du Régent
Dans ce cercueil est enfermé
Le plus grand escroc de la France.
Il eut toujours un oeil fermé
Pour mieux viser notre finance ;
Mais la mort, qui vise plus droit,
Lui creva l’œil qui lui restoit,
Et, d’une adresse sans seconde,
Sans qu’il pût s’en apercevoir,
Le fit tomber dans le manoir
Des Quinze-Vingts de l’autre monde.
Dieu nous préserve en celui-ci
D’un autre borgne comme lui1 !

  • 1. D'un autre borgnon comme lui (F.Fr.9352)

Numéro
$0566


Année
1723

Description

12 vers


Références

Raunié, IV,280-82 - Clairambault, F.Fr.12699, p.67 - Maurepas F.Fr.12631, p.104 - F.Fr.9352, f°17v-18r -F.Fr.15152, p.208-09 -  NAF 9184, p.40 - Mazarine, MS 4035, Pièce 28

Mots Clefs
Régent, épitaphe, ci-gît