Avis à M. d'Orléans

             Avis à M. d’Orléans
Prince, de qui la vie est si chère à la France,
Qui travailez sans cesse au bonheur de lÉtat,
A rétablir partout les arts et la finance,
Crains de voir former contre toi quelqu’attentat.
Des jésuites maudits, si tu confonds l’audace,
Si les édits pour eux sont des coups de Jarnac,
Je crains pour se venger, que l’école d’Ignace
N’arme contre tes jours un autre Ravaillac.

Numéro
$4835


Année
1720 ca

Description

Huitain


Références

Arsenal 3128, f°239v - Arsenal 3131, p.87 - BHVP MS 551, p.178

Mots Clefs
Régent, éloge, crainte, attentat, Ravaillac