Sans titre

Soit ! que l’on ait placé dans notre Académie
Suard, Arnaud, la Harpe et gens de ce renom.
Mais pourquoi Diable trouve-t-on
En aussi bonne compagnie
Voltaire, Gresset et Buffon1 ?

  • 1. À sa réception, M. de la Harpe avait pour parrains, suivant l’usage, deux confrères ; c’étaient MM. Suard et l’abbé Arnaud. La fonction de ces parrains est d’être à la droite et à la gauche du récipiendaire, de diriger ses mouvements, de lui apprendre quand il doit ôter ou remettre son chapeau, etc. un plaisant a jugé à propos de faire une épigramme contre le nouvel admis et de lui associer les deux membres qui, par leur position, se trouvaient plus exposés aux regards du public (M.)

Numéro
$2394


Année
1776

Description

5 vers


Références

Mémoires secrets, IX, 144

Mots Clefs
Réception de La Harpe à l'Académie française, Suard, Arnaud, Voltaire, Gresset, Buffon