Quatrain sur des vers de Poinsinet et Lebrun

Les vers chez nos Cotins pleuvent en abondance1.

Ô Poinsinet ! que de reconnaissance

Ne dois-tu pas à Lebrun pour les tiens !

C’étaient les plus mauvais que l’on eût faits en France,

S’ils n’eussent pas été précédés par les siens.

  • 1. Quatrain sur des vers de Poinsinet et Lebrun s’encensant réciproquement

Numéro
$7636


Description

Quatrain


Références

Choix d'épigrammes, p.170

Mots Clefs
Quatrain sur des vers de Poinsinet et Lebrun s’encensant réciproquement