Sans titre

Soit ainsi fait qu’il est requis,

Louis, ôte-nous le Dixième.

Puisque tu bas tes ennemis,

Soit fait ainsi qu’il est requis

Et puisque Port-Mahon est pris,

Supprime encore le Vingtième.

Soit ainsi fait qu’il est requis,

Louis, ôte-nous le Dixième.

 

Reçois plus favorablement

Les très soumises remontrances

Qu’à ce sujet ton Parlement

Te fait respectueusement.

Ton peuple t’e nprie humblement,

Etant au bout de ses finances,

Reçois donc favorablement

Ses très soumises remontrances

 

Tant que la guerre durera,

Nous continuerons le Vingtième.

Chacun volontiers le paiera

Tant que la guerre durera.

Ton peuple ruiné sera

Si tu veux contraindre au Dixième.

Tant que la guerre durera,

Nous continuerons le Vingtième.

 

Le Parlement sait nos moyens.

Tes ministres veulent te plaire

En t’exagérant nos grands biens.

Le Parlement sait nos moyens.

Prends pitié de tes citoyens

Qui feront tout pour te complaire.

Le Parlement sait nos moyens.

Tes ministres veulent te plaire

 

J’ai pour tout bien dix mille francs

Produisant cinq cents francs de rente.

Avec cela j’ai dix enfants.

J’ai pour tout bien dix mille francs

S’il t’en faut cent tous les deux ans,

Juge quelle est mon épouvante.

J’ai pour tout bien dix mille francs

Produisant cinq cents francs de rente.

Numéro
$6825


Année
1756

Description

5 x 8 dont reprises

Notes

Sur cette série $6808-$6831, dédiée à la prise de Port-Mahon, voir la notice en $6808.


Références

Mazarine Castries 3989, p.483-85

Mots Clefs
Protestations du Parlement contre Dixième et Vingtième