Prophétie de Nostradamus

Prophétie de Nostradamus1

Le grand Bouvier marchant sur quatre pas

Par lui verra Royaumeà renverse

Mais s’il rencontre une sœur converse

Lui donnera mesure de son compas.

 

Quand Albion verra  sur les bords

Un rejeton issant de notre race

Le léopard tous ses ports

Et l’Allemand lui quittera la place.

 

Un, deux et trois disputera contre quatre

D’un requérant se rendront réconfort,

Mais un cinquième viendra pour les combattre

Fera beau voir qui sera le plus fort.

  • 1. Trouvée dans un manuscrit de la Bibliothèque du Roi, sur la guerre présente.

Numéro
$8192


Année
1745 décembre

Description

3 x 4


Références

Maurepas, F.Fr.12649, p.188

Mots Clefs
guerre de succession d'Autriche, prophétie de Nostradamus