Sti-la qu’a pincé Beg-op-Zoom

Sti-la qu’a pincé Beg-op-Zoom

Sti-la qu’a pincé Beg-op-Zoom

Est un vrai moule à Te Deum, (bis)

Vantez qu' c'est un fier vivant, pisque 

Pour vaincre, il se fichait du risque.

Spinola, près de Lowendal,

N'est, morgué, qu'un héros de bal,

L'un mollit devant les pucelles,

L'autre entre et fait son lit chez elles.

S'tenpendant pourtant, 1' gouverneur

Qui d' Berg-op-Zoom était 1' sout'neur  (bis)

Voulut faire 1' fendant!... mais zeste !

Lowendal lui fïchit son reste.

Tiens, saquergué, rien que son nom

Fait autant d'effet que 1' canon,(bis)

C'est qu' dans c'te famill'-là, l' courage 

Est l'pus fort de leur héritage.

Le Roi, qu'a vraiment 1' cœur royal,

Tout d’suit' vous l'a fait marichal. (bis)

Dam! vis-à-vis d'un roi qui pense, 

Le mérite a d' la récompense.

Louis, en gloire est connaisseur,

Car c'te déesse-là y est sa sœur; (bis)

On doit les nommer dans l'histoire

Les deux Gémeaux de la Victoire.

J' nons rien, mais c'est assez pour moi

Qu'un seul regard de notre Roi, (bis)

Quand l' soleil donne sur un' plante,

Ses rayons la rendront vivante.

Dans c'te chanson, gny' a guer' d'esprit 

Mais l’cœur fait ben tout ce qu'il dit. (bis)

Et puis, souvent tel qui gouaille, 

En beau style n' dit rien qui vaille

Numéro
$6037


Description

8 x 4


Références

Barbier-Vernillat, III, 141-42

Mots Clefs
Pris de Berg-op-zoom, chanson poissarde