Sans titre

Vous avez, divine Conti,
Un fort vilain petit mari
Brun qui vous le donne
Belle mignonne.

Quoi, ce magot dans votre lit
Passe donc le jour et la nuit.
Pourquoi souffrez-vous qu’il vous moisonne,
Belle mignonne ?

Gardez pour un objet charmant
Ces trésors, cet enchantement.
Qu’ils reviennent au dieu qui les donne,
Belle mignonne.

 

Numéro
$3037


Année
1717

Sur l'air de ...
Daye don daye, ou l'année est bonne

Description

3 x 4 dont refrain

Notes

Suivi d’une longue explication en prose (£38)


Références

Clairambault, F.Fr.12696, p.300 - Maurepas, F.Fr.12629, p.107

Mots Clefs
princesse de Conti, épouse malheureuse