Pot-pourri sur le curé de Saint-Étienne-du-Mont

Pot-pourri sur le curé de Saint-Étienne-du-Mont


Air : Tu croyais qu’en aimant Colette

Frère Bouëttin s’était mis en tête

De conduire le Parlement

Comme on mène un coq par la tête.

Sans son hôte il comptait souvent.

 

Air : Pendus

En lui-même il disait déjà :

Le joli train que ça prend là !

Bientôt la Bulle dans la France

Va faire entière résidence

Par là dans la postérité

Mon nom est immortalisé.

 

Air : Pierrot sur le bord

Le Parlement qui l’écoutait,

Loin de l’attendre,

Lui fit bien comprendre

Que dans son compte il se blousait

Et que mal il s’en trouverait.

Lui qui ne voulait pas se rendre,

Disant cela ne vous regarde pas,

D’un ton altier aussitôt s’écria :

Ah ! ah ! je voudrais bien voir ça.

 

Air : Chantons laetamini

Mais à cette arrogance

Bientôt le Parlement

Propose à l’audience

De mettre empêchement

Et disait à son tour:

Ça n’durera pas toujours.

 

Air de la Courière

Ah ! quel triste événement

Au comble de l’espérance !

A sa porte impoliment

On vient frapper rudement.

Pan, pan, pan, pan

Levez-vous sans résistance 

Pan, pan, etc.

Et suivez-nous promptement.

 

Air : je suis un bon soldat

De suivre ces gens-là

Titata

Ferai-je folie ?

Faut en passer par là

Titata

Sans en avoir envie.

 

Air : Ça n’vous va bien

On le conduit en pleine audience

Où notre Premier Président

Insistant sur son insolence

A refuser les sacrements,

Dit : Vous êtes encor bien drôle ;

Frère, point d’excuse frivole,

J’suis bien aise de vous l’dire, Bouëttin,

C’est qu’ça n’vous va bien.

 

Air : Mi mi fa ré mi

Ensuite dans une cage

Bientôt on plaça l’oiseau,

Et dans ce noble esclavage

Chacun disait, qu’il est beau !

Chantez mon ami

Mi mi fa ré mi

Ut ré mi fa sol

Comme un rossignol.

 

Air : Ah ! le bel oiseau

De la Constitution

Sans doute il tire copie

Pour la faire en prison

Signer à la compagnie.

Ah ! le bel oiseau, maman !

Admirez sa manie,

Ah ! le bel oiseau, maman !

Qu’a pris notre Parlement.

 

Air : Aïe, aïe, Jeannette

Mais lui n’étant pas content

D’une aventure pareille,

Et de donner son argent,

Dit en se grattant l’oreille,

Aïe, aïe, ma bourse, etc.

 

Air : Waldeck est grand capitaine

Cependant à la paroisse

Le dimanche des Rameaux

On l’envoie dire la messe

Pour consoler son troupeau.

On avait raison vraiment

De prévenir sa tristesse.

Et le curé fort content

De raconter sa détresse

Disait d’un airtriomphant.

 

Air : Ah ! maman, que je

Ah ! Messieurs, que je l’échappe belle

Déjà on m’avait placé le cul sur une selle

Ah ! Messieurs, etc.

L’on a bien raison

De craindre les tours de Gascon

En vain je fonde mon espérance

Sur mon supérieur,

Sur son ardeur

Pour ma défense.

Non, ce n’est point avoir de conscience

De me laisser là

Au plus fort de mon embarras.

Ah ! Messieurs, etc ;

Mas une autre fois

Je saurai prendre garde à moi.

 

Air : Prévôt des marchands

Hélas, dans ce pays maudit

L’on ne vous fait point de crédit,

Il faut avoir l’argent en poche.

Mais dans la mienne heureusement

Afin d’éviter qu’on m’accroche

J’avais de quoi payer comptant.

 

Air : D’une certaine façon

D’une certaine façon

Tandis qu’il se félicite

Et qu’il croit en être quitte

Et bientôt fût dans sa maison,

Une autre sauce s’apprête

D’une certaine façon

Pour mieux lui laver la tête

Et davantage peut-être

D’une certaine façon.

 

Air : Va-t’en voir s’ils viennent

Mais pour un bonheur surprenant

Ce qu’on voulait faire,

Il met pour espion à l’instant

Son premier vicaire,

Va t »n voir s’ils viennent, etc.

 

Air : Que fîtes-vous, Marguerite

Bonnet en voyant l’escorte                  

Quitte son poste à l’instant

Et vient frapper à la porte

De Frère Bouëttin en disant

 

Air : Voici les dragons

Voici les exempts qui viennent,

Monsieur, sauvez-vous,

Courez à perte d’haleine

Ils vous feront de la peine,

Et filez doux, et filez doux.

 

Air des Pélerins de Saint-Jacques

L’avis lui parut admirable

Et le suivit

En disant d’un ton lamentable,

Chères brebis,

Adieu, votre pasteur s’en va.

Quiconque l’aime

Bientôt des preuves donnera

De son amour extrême.

 

Air : Turelurette

Mais de l’adieu qu’il faisait

Son troupeau joyeux disait :

Grâce à Dieu, l’affaire est faite,

Turelurette.

Numéro
$7245


Année
1752

Sur l'air de ...
Pot-pourri de 19 airs

Description

19 couplets sur autant d'airs différents


Références

F.Fr.10479, f°84-87- BHVP, MS 651, p.33-43 - BHVP, MS 662, f°29r-33v

Mots Clefs
Jansénisme, Refus de sacrements, P. Bouëttin