Vers contre le poète Roy

Vers contre le poète Roy

Connaissez-vous certain rimeur obscur,

Sec et guiné, souvent froid, toujours dur,

Ayant la rage et non l’art de médire,

Qui ne peut plaire et encore moins nuire,

Pour ses méfaits dans la geôle encagé,

A Saint-Lazare après ce fustigé,

Aulné, berné, méprisé pour ses rimes,

Chassé, battu, détesté pour ses crimes,

Cocu, content, parlant toujours de foi. 

Chacun répond : c’est le poète Roy. 

Numéro
$2860


Année
1734 / 1741

Auteur
Piron / Voltaire

Description

Dizain

Notes

Le poème avait été attribué à Voltaire qui s'en est plaint. Sur cet épisode de la longue polémique qui a opposé les deux hommes, cf. Elliot Polinger, Pierre-Charles Roy playwright and satirist, p.218-19. De Fait, le Contrôleur du Parnasse l'attribue à Voltaire pour d'ailleurs déplorer sa hargne. Et il a été recueilli dans les Oeuvres complètes de Piron.

 

 

 


Références

 Clairambault, F.Fr.12705, p.281 -Maurepas, F.Fr.12633, p.420 - F.Fr.12500, p.366 - F.Fr.13655, p.325 - F.Fr.13661, f°274r - F.Fr.13662, f°219r - F.Fr.15149, p.217 - BHVP, MS 580, f°32v - Barbier, II,73 - Chambre des députés, MS 1423, f°16v -Piron, OC, t.VIII, p.419 - Bouhier-Marais, VI,279 - Poésies satyriques, p.4 - Satiriques des dix-huitième et dix-neuvième siècles, p.350 - Voltaire, Oeuvres complètes, t.51B, p.502-03. Le Contrôleur du Parnasse t.III, p.332)

Mots Clefs
Portrait du poète Roy