sans titre

Nous demandons en toute humilité

Que notre roi devienne notre esclave1 ;

Nous l’invitons à souffrir qu’on le brave,

Qu’on le trahisse en toute loyauté.

Quand une fois il aura la bonté

D’abandonner son sceptre, sa couronne,

Avec le temps nous rendrons sa personne

Le plus grand roi de la chrétienté.

  • 1. Les vers suivants ont éé trouvés dans l’appartement du Roi. C’est la traduction de ceux que fit milord comte de Rochester à l’occasion d’une adresse de la chambre à Charles II, roi d’Angleterre (M.).

Numéro
$5600


Année
1789 juillet

Description

Huitain


Références

Correspondance secrète, t.II, p.370

Mots Clefs
politique, mise en question de la royauté