Placard affiché à la porte du Palais-Royal

Placard affiché à la porte du Palais-Royal lors du départ de ce prince pour l’Italie

Enfin il est parti, ce prince ingrat, injuste,

Qui verse en ce séjour l’amertume et l’horreur !

Enfin il est parti ! Vertu, déesse auguste,

Écarte son retour, c’est celui du malheur.

 

Du pur sang des Bourbons ce monstre a-t-il pu naître ?

Lui qui montra toujours un cœur faux, déloyal,

L’homme le plus abject est plus que son égal ;

Aux traits de sa figure peut-on le méconnaître ?

 

D’aucun de cette race a-t-il donc l’apparence ?

Sa démarche est ignoble et son air, bas, rampant ;

Aussi reconnaît-on le héros dOuessant

Dans un Prince du Sang le plus noble de France.

 

Que Mégère, Alecton dirigent son voyage,

Qu’elles guident ses pas aux rives du Cocyte ;

Que Cerbère et Minos punissant ce Thersite,

Gagnent de nouveaux droits à notre juste hommage !

 

Mais si, par un destin qui ne se conçoit pas,

Il revenait jamais aux bords de notre terre,

Puisse quelque ennemi lui donner le trépas

Et le priver enfin de la douce lumière !

Numéro
$7968


Année
1778

Description

5 x 4


Références

F.Fr.13653, p.8

Mots Clefs
Très violente charge contre le prince de Chartres, futur Philippe-Egalité