Caprice prophétique

Caprice prophétique
A la honte du siècle et du pouvoir suprême
J’ai vu prostituer l’éclat du diadème,
J’ai vu régner Orry, Robinet, Macanas.
J’ai vu plus, une femme au pouvoir despotique1
Employer sa faveur contre la foi publique
Et détruire des gens qu’elle ne valait pas !
J’ai vu le prince aveugle2, occupé de la chasse,
Voir d’indignes sujets commander en sa place
Et confirmer en tout leur pouvoir infini.
J’ai vu cette canaille à la fin en déroute.
Mais je verrai bien plus, car personne ne doute
Que je ne voie encore chasser A***3

  • 1. La princesse des Ursins. (M.).
  • 2. Philippe V (M.).
  • 3. Albéroni

Numéro
$3637


Description

12 vers


Références

F.Fr.13656, p.233

Mots Clefs
Philippe V, princesse des Ursins, Alberoni, satire de la cour d'Espagne