Réponse sur le songe de M. de Voltaire

Réponse sur le songe de M. de Voltaire1
On remarque que pour l’ordinaire
Un rêve est analogue à notre caractère :
Un héros peut rêver qu’il a passé le Rhin,
Un marchand qu’il a fait fortune,
Un chien qu’il aboie à la lune,
Un voleur qu’il fait un butin ;
Mais que Voltaire en Prusse à l’aide d’un mensonge
S’imagine être roi pour faire le faquin,
Ma foi, c’est abuser du songe.

  • 1. Autre titre: Réponse critique de M. Roy (Arsenal 3133)

Numéro
$3657


Année
1743

Auteur
Roy

Description

9 vers

Notes

Satire de $3656. Voir le commentaire du poème et de sa parodie dans Van Streen, p.477-482


Références

Clairambault, F.Fr.12710, p.364 - F..Fr.13656, p.236 - F.Fr.15134, p. 813 - F.Fr.15140, p.186 - NAF.9184, p.381 - Arsenal 3133, p.514bis - BHVP, MS 665, f°71v - Mazarine 2356, f°91r - Voltariana, p.164

Mots Clefs
Parodie des vers à la princesse Ulrique ($3656)