Un Avis salutaire

Un avis salutaire
Maître Godart voyait de sa boutique
Maints noirs vêtus s’assembler au Sénat1,
Pour subvenir à la chose publique.
« Pères conscrits, protecteurs de l’État,
S’écria-t-il d’un ton de politique,
Tous vos statuts, vos éloquents discours
Sont à nos maux de bien faibles secours.
Partant, cherchez drogue qui mieux opère,
Ou c’en est fait ; chacun se désespère.
Oncques ne fus grand jaseur, Dieu merci !
Mais si vouliez un avis salutaire,
Sans tant tourner, en deux mots le voici :
Bouclez la fille, et châtrez-moi le père2. »

  • 1. Allusion aux assemblées du Parlement, dans lesquelles on préparait les remontrances qui devaient être adressés au Régent le 26 janvier.
  • 2. La duchesse de Berry et le Régent. (R)

Numéro
$0248


Année
1718

Sur l'air de ...
Madrigal

Description

13 vers


Références

Raunié, III,3-4 - Clairambault, F.Fr.12697, p.113 - Maurepas, F.Fr.12629, p.333 - F.Fr.12500, p.370 - Lyon BM, MS 1675, f°23r

Mots Clefs
Parlement, Régent, duchesse de Berry