Vers pour mettre au bas du portrait de M. de Maupeou fils, premier président

Vers pour mettre au bas du portrait de M. de Maupeou fils, premier président
Regardez ce grand chef d’illustres magistrats,
Méprisé à la Cour et de sa compagnie,
Qui, rampant et hautain, dérobant tous ses pas,
Dérobant tous ses pas place l’hypocrisie.
Par la soif des grandeurs il veut flétrir sa vie.
Sous les dehors mielleux d’un modeste maintien,
Au pied de ses désirs mesurant la patrie,
L’intérêt de l’État cède toujours au sien.
Dans l’oubli de l’honneur et dans la perfidie
Il a, pour parvenir, trouvé le sûr moyen.
Que son teint jaune et vert n’éveille point l’envie,
Car puisqu’il ne rougit ni ne pâlit de rien,
Que, bassement vendu, sa vertu, son génie
Ne sont que ce qu’il plaît aux volontés d’autrui.
Pour le dédommager de ce qu’il sacrifie,
Il faut qu’il ait du moins une couleur à lui.

Numéro
$4973


Année
1768

Description

Arsenal 3128, f°390r

Notes

$4972 et $4973 sont certainement du même auteur.


Références

Arsenal 3128, f°390r

Mots Clefs
Parlement, premier président, Maupeou, satire