Sans titre

En vacances l’on voit assis
Le Parlement sur fleurs de lys1,
Il y reste la crasse2,
Hé bien !
La lie et la carcasse,
Vous m’entendez bien.

Tous ces traîtres à leur devoir ;
Sur l’épaule3 devraient avoir,
Pour prix de leurs faiblesses4,
Hé bien !
Ce qu’ils ont sous les fesses,
Vous m’entendez bien.

  • 1. Les sièges des magistrats étaient ornés de fleurs de lis. (R)
  • 2. Lâchement sur les fleurs de lys / Du Parlement la crasse (Nabonne)
  • 3. Sous l’ancien régime, on marquait les forçats d’une fleur de lis à l’épaule. (R.)
  • 4. leur bassesse (Nabonne)

Numéro
$0769


Année
1732 (Castries)

Sur l'air de ...
Où allez-vous, Monsieur l'abbé. Vous m'entendez bien

Description

2 x 6 dont refrain

Notes

Air noté (Arsenal 2391) Sur l'exil du Parlement (Arsenal 3136) - Sur MM. de la Grand-Chambre du Parlement qui ont accepté et enregistré la commission pour tenir la chambre des vacations pendant l’absence de MM. le PP. et conseillers exilés (septembre 1732


Références

Raunié, VI,17-18 - Clairambault, F.Fr.12704, p.189 -Maurepas, F.Fr.12633, p.111 -  F. Fr. 10476, f°70r - F.Fr.15136, p.272 - F.Fr.15137, p.8 - Arsenal 2391, f°205 - Arsenal 2934, p.13 - Arsenal 3116, f°144r - Stromates, I, 298 - BHVP, MS 542, p.176-77 - BHVP, MS 548, p.43 - BHVP, MS 658, II, p.10 - Mazarine, MS 2164, p.385 - Mazarine MS 2166, p.320-21 - Mazarine Castries 3985, p.311 - Narbonne, p. 282

Mots Clefs
Parlement, exil