Ode aux Guerriers à l’entrée de la campagne de 1745

         Ode aux Guerriers

à l’entrée de la campagne de 1745

Eh quoi ! la trompette guerrière

Déjà par ses sons éclatants

A fait rentrer dans la carrière

Nos invincibles combattants.

Las d’un repos qui les outrage

Ils vont du bruit de leur courage

Étonner encore l’univers

Et dans mille assauts mémorables

Chercher ces périls honorables

Qu’avaient supendu les hivers.

[…]

C’est assez qu’aujourdhui ton zèle1

Inspiré par la vérité

Ait d’un peuple noble et fidèle

Chanté le courage indompté

Pour tracer le portrait sublime

D’un Prince juste et magnanime

Laisse reposer tes efforts

Viens dans les antres du Parnsse

 À loisir sous les yeux d’Horace

Méditer de nouveaux accords.

  • 1. [celui de la muse guerrière]

Numéro
$8191


Année
1745 mai

Auteur
Guérin

Description

20 x 10


Références

Maurepas, F.Fr.12648, p.121-29

Mots Clefs
Guerre de succession d'Autriche - Ode aux Guerriers à l’entrée de la campagne de 1745