Noël de 1714

Vers la vieille chaumine1

Où le Sauveur gisait

Un prélat2 s’achemine 

En habit violet,

Que Clément moliniste

Pour prix de ses exploits

Dans le sang janséniste

Lui doit teindre deux fois.

 

Entrant dans la cabane

Où Joseph le reçoit,

On le met près de l’âne

Qui rit quand il le voit.

Si comme à vous, mon frère,

Doucin3, dit l’animal,

M’avait appris à braire,

Je serais cardinal.

 

Armé de conscience

Le prélat à Jésus

Fait mille révérences

Et compliment confus.

Agréez cette Bulle,

Dit-il à cet enfant,

Que veulent rendre nulle

La plupart de vos gens.

 

C’est le plus digne ouvrage

De l’agent Loyola ;

Le pape en son langage

Dit qu’elle vient de là.

Je suis prêt de souscrire

A cette vérité

Et d’aller au martyre

Pour son intégrité.

 

Tellier, grand politique

Plus que Machiavel,

Pour faire mieux la nique

A Noailles, à Quesnel,

M’a dit en confidence

Que ce trait médité

Venait de la prudence

De la Société.

 

Maint et maint homme habile,

Mais sans précaution

Prétend sur l’Évangile

Régler notre raison,

Évangile sévère

Qui n’a rien que d’affreux

Et dont la route austère

Rend l’homme malheureux.

 

Seigneur, ne vous déplaise,

Éloignez cette foi

Qui met mal à son aise

Notre timide foi,

Et que sur ma requête

Et ma conclusion,

De dimanche ni fête

Il ne soit mention.

 

L’évêque d’Apt mon frère

Saint Paul a rejeté

Sur l’épineux mystère

De nos jours disputé.

Seigneur, maître suprême

Permettez aujourd’hui

Qu’en agissant de même

Je me range avec lui.

 

J’ai déjà sur la grâce

Condamné Juenin ;

Il avait eu l’audace,

Disciple d’Augustin,

Dans ses écrits de dire

Que Notre Sainteté

Doit plus à votre empire

Qu’à notre liberté.

 

A la secte d’Ignace4

Immolant Juenin,

J’ai déjà sur la grâce

Proscrit saint Augustin.

Il avait osé dire

Que votre sainteté

Doit plus à votre emprise

Qu’à notre liberté

 

Sans amour, par la crainte,

Nous formons les élus

L’amour d’une âme sainte

Est un bien superflu

Et par notre indulgence

Le pécheur exempté

De faire pénitence

Nous suit en sûreté.

 

La bulle que j’apporte

Prouve ce que je dis,

Le pape nous exhorte

D’appuyer son avis

Seigneur, daignez lui plaire

L’agent de Loyola

Tant sur terre que sur mer

Partout vous prônera.

 

Lors Jésus à sa mère

Dit : chassez loin d’ici

Ce pasteur mercenaire,

Le dangereux Bissy.

Pour fonder sa fortune

Il condamne ma loi ;

Ma grâce l’importune :

Qu’il s’éloigne de moi.

 
  • 1. Sur M. de Bissy, évêque de Meaux, au sujet de la Constitution.1714
  • 2. Bissy de Meaux
  • 3. Jésuite.
  • 4. Autre version du couplet précédent.

Numéro
$6897


Année
1714

Sur l'air de ...
Or nous dites Marie

Description

12 x 8


Références

Clairambault, F.Fr.12695, p.189-94 -- Maurepas, F.Fr.12627, p.169-73

Mots Clefs
Jansénisme, Sur M. de Bissy, évêque de Meaux, au sujet de la Constitution.1714