Vaudeville sur la naissance du Dauphin, présenté au Roi le 5 septembre

Vaudeville sur la naissance du Dauphin, présenté au Roi le 5 septembre 

Un dauphin à la France

par le Ciel est donné.

Célébrons sa naissance

Dans ce jour fortuné.

Buvons à tasse pleine,

Rions, chantons sans fin

Vive le Roi, vive la Reine,

Vive notre aimable Dauphin.

Ce prince vient de naître

Dans le sein de la paix.

Nous verrons disparaître

La discorde à jamais,

Buvons, etc.

Qu’à l’envie l’on s’empresse

D’exalter ce grand jour.

Par des cris d’allégresse

Signalons notre amour,

Buvons, etc.

Que tout se réjouisse,

Louis comble nos vœux ;

Qe son nom retentisse

Au milieu de nos jeux.

Buvons, etc.

Pour Louis qu’on s’adonne

À d’amoureux projets ;

Un Dauphin il nous donne,

Donnons-lui des sujets ;

Buvons, etc.

Morgué, morgué, commère,

Guérissons notre peur.

La lune en cette affaire

Condamne notre erreur.

Buvons, etc.

Viens-t’en, Piarot, bon drille,

Viens-t’en au cabaret.

Il nous faut, ventrebille,

Enivrer tout à fait.

Buvons, etc.

Dans ce jour, ma Claudeine,

Aime-moi sans façon.

Avec toi, palsanguenne,

Je veux faire un garçon.

Buvons, etc.

D’une Reine adorable,

Bénissons le présent.

Que tout soit favorable

À la mère, à l’enfant.

Buvons, etc.

Numéro
$6071


Année
1729

Description

9 x 5 + refrain


Références

Clairambault, F.Fr.12699, p.509-510 - Maurepas, F.Fr.12632, p.9-11 (air noté)

Mots Clefs
Naissance Dauphin, joie