Sans titre

Plus de voyage ne me tente1,
Je veux mourir vieux, si je puis ;
Je ne serai plus qu'une plante
Et je prends racine où je suis.
Passe encore pour aller sur terre,
C'est un plaisir quand il fait beau,
Quoique je ne m'y plaise guère ;
Mais voyager sur les nuages,
Et voir là-bas, là-bas, là-bas,
La terre s'enfuir sous ses pas !
Cela dégoûte des voyages ;
La tête tourne d'y penser :
Je ne veux plus recommencer2.

  • 1. 13 août – Dans Zémire et Azor, on trouve cette ariette, scène IV du second acte (M.).
  • 2. Le public malin qui semble chercher toutes les occasions de mortifier le duc de Chartres, un jour qu'il assistait à cette pièce depuis l'aventure de son ballon de Saint-Cloud, n'a pas manqué d'y trouver une allusion parfaite, d'applaudir à tout rompre et de se tourner vers la loge du prince qui, après avoir voulu faire bonne contenance, n’a pu y tenir et s’en est allé. On criait en même temps bis, mais l’acteur n’a pas osé recommencer (M.).

Numéro
$2554


Année
1784

Sur l'air de ...
Ariette de Zémire et Azor

Description

13 vers


Références

Mémoires secrets, XXVI, 173-74

Mots Clefs
Moquerie sur le duc de Chartres, sa montgolfière, sa lâcheté