Moncrif à l’Académie

Moncrif à l’Académie1
Les beaux esprits vont nous apprendre2
Qui chez eux doit avoir le pas,
Ils ont des rats, ils ont des rats,
Il leur faut quelqu’un pour les prendre,
Ils choisissent l’auteur des Chats3.

  • 1. François Augustin Paradis de Moncrif, littérateur français (1687 1770), lecteur de la reine Marie Leckzinska (R)
  • 2. Moncrif a été reçu à l’Académie française sous les auspices de M. le comte de Clermont et tandis qu’il demeurait chez ce prince. Il ne manqua point de satires contre lui… « Son ouvrage, Les chats, lui a donné du ridicule bien injustement. Le tort a été de l’annoncer comme un livre ; ce n’était qu’une plaisanterie de société »(Mémoires du marquis d’Argenson.) (R)
  • 3. Par Arouet, à ce que l’on dit. (M.) (R) - Ce couplet se donne à Roy, ancien conjuré contre l'Académie (Journal de la cour et de Paris)

Numéro
$0776


Année
1733

Auteur
Voltaire ? Roy ?

Description

5 vers


Références

Raunié, VI,54 - F.Fr.15133, p. 175 - Journal de la cour et de Paris, p.34

Mots Clefs
Moncrif, Académie