Epigramme sur Madame de Prie

Épigramme sur Mme de Prie1
Sainte Geneviève2 et de Prie,
Patronnes de la monarchie,
Ont un culte bien différent.
On obtient tout de la première,
Aussitôt que l’on la descend ;
Mais il faut monter la dernière3.

  • 1. Lors de la descente de la châsse de Sainte-Geneviève en 1725 (Clairambault). Par M. de Saint-Foix. Elle était fille de Berthelot de Pléneuf, riche fermier. Simple dans le vice, violente sous un air de douceur et libertine par tempérament, elle trompait avec impunité son amant qui croyait ce qu’elle lui disait contre ce qu’il voyait lui-même. (F.Fr.13651)
  • 2. Lors de la descente de la châsse de sainte Geneviève. (M.) — On lit à propos de cette solennité, dans le Journal de Barbier : « J’ai dit qu’il pleut dans ce pays-ci depuis trois mois, et cela tous les jours et avec des averses longues. Cela commence à déplaire et à inquiéter ; mais nous avons ici un remède sûr dans la châsse de sainte Geneviève. On l’a découverte il y a quinze jours et il est venu des processions de tous les pays, même de vingt lieues d’ici. La pluie cependant a toujours continué et il faut y mettre ordre. Le 27 de ce mois, la ville a été au Parlement demander la descente de la châsse et la procession. Arrêt a été rendu qui l’a ainsi ordonné pour jeudi prochain, ce qui cause bien du mouvement dans Paris, attendu qu’il y a seize ans qu’elle n’a été faite. » (R)
  • 3. Le public disait en prose ce que les satiriques mettaient en vers, témoin cette remarque de Marais : « On demande quelle différence il y a entre Mme de Prie et la châsse de sainte Geneviève. — C’est que pour obtenir des grâces de sainte Geneviève il faut la descendre, et pour en obtenir de Mme de Prie il faut la monter.» (R)

Numéro
$0613


Année
1725

Auteur
Piron

Sur l'air de ...
Tous les capucins du monde

Description

Sixain


Références

Raunié, V,58-59 - Clairambault, F.Fr.12699, p.393 -Maurepas, F.Fr.12631, p.261 -  Arsenal 2391, f°86v - Arsenal 2975, p.27 - F.Fr.13651, p.43 - BHVP MS 554, f°357r - Besançon BM, MS 561, p.74 - Piron, OC, t.VIII, p.400

Mots Clefs
Mme de Prie, sainte Geneviève