Chanson sur la Nesle

Chanson sur la Nesle1
Monsieur Laurent2, apprenez-moi
Qui sont ces gens-là que je vois
O reguingué, etc.
Je vais en faire la peinture.
Ce sera d’après nature.

Ce magistrat est Brossoré3,
Ce fut Ignace, le non lettré
O reguingué, etc.
Qui suit cette comédienne
Plus folle qu’une jeune chienne.

C’et la Nesle4 au cul taché
Plus mol que du papier mâché
0 reguingué, etc.
A ce qu’on dit dix capitaines
Qui l’ont connu à la Romaine.

Sa sœur Manuche5, aussi l’amour
De la garnison de Strasbourg
0 reguingué, etc.
Est cette petite levrette
Dont Bernard a fait emplette.

Vous le voyez, ce juif Bernard,
On dira que c’est le Lazare
O reguingué, etc.
Il pue, il a le mal immonde.
Si je mens que Dieu me confonde.

Dancourt, cet effronté coquin,
Est celui qui lui tend la main.
0 reguingué, etc.
Que dites-vous de cet infâme
Qui trafique sa fille et sa femme ?

Sa femme est un gros potiron
Qui ruine le sot de Beaumont6
O reguingué, etc.
Qu’il paye cher les coups de canne
Qu’eut de lui cette courtisane.

Mimi, sa fille, est celle-là
A qui l’on a tant fait cela
O reguingué, etc.
Qu’à son mari qui l’a pris grosse
Elle donna du fruit précoce.

De Quinault, voici le portrait
Il a l’air d’un colifichet
O reguingué, etc.
Il est plein d’un orgueil extrême
Et seul il s’admire lui-même.

Est-ce ce visage effilé,
Ce long nez, cet air épuisé
O reguingué, etc.
Que je plains la pauvre Mineure7
D’avoir cette sotte figure.

Que je plains la pauvre Duclos,
Son corps va tomber par morceaux
O reguingué, etc.
Elle mourra de la vérole,
Je vous en donne ma parole.

On vit de la même façon
Chez la Demars que chez la Fillon
O reguingué, etc.
Plus haute du cul qu’une louve
Elle en prend par où elle en trouve.

Celle-là est la Morancourt ;
Elle n’a pas le nez trop court
O reguingué, etc.
Est-ce que souvent on lui touche
Elle l’a plus grand que la bouche.

 

  • 1. Autre titre : Sur les comédiens.
  • 2. Un étranger questionne le valet de la Comédie..
  • 3. Brossoré, conseiller au Parlement, qui entretenait la de Nesle.
  • 4. Avant d’être comédienne à Paris elle avait joué à Strasbourg où plusieurs officiers avaient été ses amants.
  • 5. La Quinault, dont Samuel Bernard acheté le pucelage
  • 6. Il a affaire avec la mère et sa fille Mimi.
  • 7. La vieille marquise de Minure d’Achy.

Numéro
$3649


Année
1713

Sur l'air de ...
o reguingué

Description

13 x 5 dont refrain


Références

F.Fr.13656, p.501-04 - Maurepas, F.Fr.12645, p.89-92

Mots Clefs
Mme de Nesle, Dancourt, Mimi, Beaumont, Quinault, , Mlle Duclos, Demars, la Fillon, Morancourt, théâtre