Sans titre

Beaux lieux, si dignes de plaire,
C’est sous vos ombrages verts
Qu’enchanté de ma bergère
J’oubliai tout l’univers
Pour son lanla.

Charmante Monasterolle1,
Oui, je suis au désespoir,
Ma faiblesse me désole,
J’ai touché, sans m’émouvoir,
Votre lanla.


Vainement j’ai su vous plaire,
Vous n’avez point résisté,
Vous m’avez laissé tout faire ;
Mais, par malheur, j’ai raté
Votre lanla.

Chez moi, Priape inutile,
Manquant dans l’occasion,
Amolli, plissé, débile,
Resta dans l’inaction
Pour ton lanla.

Belle, puisque c’est un lâche,
Je consens qu’il soit coupé,
Ou que votre main l’arrache ;
Vengezvous ; il a trompé
Votre lanla.

Mais, ô beauté peu sévère,
Vous révoquez cet arrêt,
Contre ma juste colère,
Quoi ! vous prenez l’intérêt
De mon lanla.

Si vous voulez que je garde,
Ce malheureux tout perclus,
Sur vous encore s’il se darde,
Non, il ne trompera plus
Votre lanla.

L’esprit ayant par avance
Goûté les plaisirs du corps,
Votre charmante présence
N’a pu mouvoir les ressorts
De mon lanla.

Par les désirs épuisée,
Mon imagination,
Pour aujourd’hui presque usée,
Ne fournirait rien de bon
A mon lanla.

Mais, certain de sa conquête,
Vous le reverrez dans peu,
Fier, enflé, levant la tête,
Inonder et mettre en feu
Votre lanla.

  • 1. Veuve de La Chétardie, gouverneur de Belfort. « Elle était faite à peindre, et grande, dit Saint‑Simon, fort belle, sans esprit, mais très galante et fort décriée, grande dépensière et fort impérieuse ; elle subjugua Monasterol qui fit la folie de l’épouser, et qui fut après bien honteux de le déclarer. » Monasterol était envoyé de l’électeur de Bavière auprès de Louis XIV. (R)

Numéro
$0151


Année
1716 / 1717 (Castries)

Description

10 strophes +Lanla

Notes

En fait c’est très exactement la suite de $150.


Références

Raunié, II,109-11 - Mazarine Castries 3982, p. 46-47

Mots Clefs
Mme de Monasterole