Sur Mademoiselle La Motte

Sur Mademoiselle La Motte1
Vulcain sautant sous votre cotte,
A pensé vous brûler, la Motte ;
A l'amour je passe cela ;
L'incendie en est moins à craindre :
Car si ce dieu met le feu là,
Le dieu des jardins peut l'éteindre.

Ce dieu du feu fut malhonnête ;
Sans doute il se mit dans la tête,
En vous entendant appeler,
Que vous étiez de son partage ;
Qu'il distingue motte à brûler
De celle de tout autre usage.

 

  • 1. - Cette comédienne étant auprès du feu à Versailles une étincelle sauta sous son jupon et elle ne s’en aperçut que lorsqu’il commençait à s’enflammer Sur quoi le sieur Grandval, comédien, fit ces deux couplets. (M.)

Numéro
$1098


Année
1750

Auteur
Granval, comédien

Sur l'air de ...
Tous les capucins du monde

Description

2 x 6


Références

Raunié, VII,180 - Clairambault, F.Fr.12720, p.9 - F.Fr.10478, f°398r -NAF.9184, p.38 -  BHVP, MS 550, f°75r - BHVP, MS 66, f°5v-6r

Mots Clefs
Mlle La Motte, comédienne, grivois