sur le mariage de Mgr le comte de Maurepas, marié le 29 mars 1718

Sur le mariage de Mgr le comte de Maurepas, marié le 29 mars 1718
j’ai souvent rimé pour le père,
Je chante le fils aujourd’hui,
Et de savantes sœurs j’espère
Qu’elles m’inspireront pour lui.

Élève d’un gouverneur sage
Il en a la fleur de son âge
Et qu’on n’est point dans son printemps
Par les beaux fruits de la sagesse
Qui ne sont mûrs qu’en la vieillesse
Tout en lui devance le temps.

On dit qu’un charmant hyménée
Achève de le rendre heureux.
La beauté pour lui destinée
Reconnaîtra bientôt ses feux.


Que de plaisir, que d’allégresse
Accompagneront la tendresse
Qui les unira pour jamais.
Les biens, la vertu, la naissance
Pour leur bonheur d’intelligence
Combleront leurs plus doux souhaits.

Numéro
$1926


Année
1718

Description

4 strophes irrégulières


Références

F.Fr.10475, f°205r

Mots Clefs
Maurepas, mariage, épithalame