Acrostiche

Reçois pour ton bouquet ce grand événement1 ;
En ce jour solennel renaît le Parlement.
Non, l’on ne pouvait pas mieux célébrer ta fête ;
Et pour la compléter, il y faudrait ta tête2.

  • 1. 20 novembre 1774. Pour entendre l’acrostiche suivante, il faut savoir que le nom de baptême de M. de Maupeou est René, et que le 12 novembre, jour où le Parlement a été remis dans ses fonctions, est celui où l’on célèbre la fête de ce saint (M.).
  • 2. On voit par cette petite pièce de vers que les esprits ne sont pas encore aussi calmes que le désirerait le gouvernement (M.).

Numéro
$2370


Année
1774

Description

Quatrain


Références

F.Fr.13652, p.270 - F.Fr.15141, p.437 - Mémoires secrets, IV, 679 - Hardy, III, 662

Mots Clefs
Maupeou disgracié, l'ancien Parlement rappelé, acrostiche