Chanson

Votre patronne1
Fit un enfant sans son mari.
Bel exemple qu’elle vous donne !
N’imitez donc pas à demi
Votre patronne.

Pour cette affaire,
Savez-vous comme elle s’y prit ?
Comme vous, n’en pouvant pas faire,
Elle eut recours au Saint-Esprit
Pour cette affaire.

La renommée
Vanta partout ce trait galant :
Elle n’en est que mieux famée.
Ne craignez pas en l’imitant,
La renommée.

Beau comme un ange
Sans doute Gabriel était ;
Vous ne devez pas perdre au change
L’objet qui plaît est en effet
Beau comme un ange.

Belle Marie !
Si j’étais l’archange amoureux
Destiné pour cette œuvre pie,
Que je vous offrirais des vœux,
Belle Marie !

  • 1. 28 avril. Madame la duchesse de Durfort, belle-fille de M. le duc de Duras, que tout le monde sait ne point vivre avec son mari, est devenue grosse et est accouchée ; M. le chevalier de Boufflers a fait la chanson suivante à cette occasion. Il faut savoir qu’elle a pour nom de baptême Marie (M.).

Numéro
$2305


Année
1771

Auteur
Boufflers (chevalier de)

Description

5 x 4 + refrain


Références

F.Fr.13651, p.506-07 - F.Fr.15136, p.303-04 - Mémoires secrets, III, 1505-06

Mots Clefs
Marie, duchesse de Durfort, et la Vierge Marie