Sur M. le duc

           Sur M. le Duc
Tu ne seras pas grand veneur1,
Condé, la honte de mon règne,
J’ai trop connu ton mauvais cœur ;
Tu ne seras pas grand veneur.

En vain ta maman a l’honneur
D’être de Mailly la duègne2,
Tu ne seras pas grand veneur,
Condé, la honte de mon règne.

  • 1. M. le Duc demanda cette charge, à la mort de M. le comte de Toulouse. (M.) Cette note trouve un correctif dans la suivante. C’est plutôt le comte de Charolais, qui est un Condé, qui demanda cette charge. Elle fut donnée à M. le comte de Penthièvre, fils du comte de Toulouse. (M.) On voit que le satirique s’était mal adressé. (R)
  • 2. Le Roi voyait Mme de Mailly chez Mme la duchesse mère. (M.) (R)

Numéro
$0882


Année
1738 mars

Sur l'air de ...
Triolets

Description

2 x 4


Références

Raunié, VI,234-35 - Clairambault, F.Fr.12708, p.25 - F.Fr.12675, p.310 -  F.Fr.15133, p. 438 - F.Fr.13655, p.295 - F.Fr.13662, f°156r - F.Fr.15021, f°44r - F.Fr.15137, p.310 -F.Fr.15140, p.32 -  NAF.9184, p.328 - Arsenal 2934, p.337 - Arsenal 3137, f°1r - Arsenal 4844, f°276v - BHVP, MS 548, p.211 - BHVP MS 558, p.12 - BHVP, MS 658, p.226 - BHVP, MS 659, p.108 - Mazarine Castries 3987, p.84 - Lyon BM, MS 1553, p.490-91

Mots Clefs
M. le Duc, Mme de Mailly, comte de Charolais