Epigramme sur le lit de justice

Epigramme sur le lit de justice1
Ami, sais-tu ce que l’on dit ?
La Justice en est désolée ;
Le roi fut la voir dans son lit2,
On prétend qu’il l’a violée3.

 

Dame justice est éplorée4
Le roi l’ayant vue dans son lit
On prétend qu’il l’a violée. (F.Fr.13660)

 

Savez-vous bien ce que l'on dit5 ?
La justice en est offensée:
Le Roi l'a mise dans son lit;
Paris dit qu'il l'a violée. (CLG, 1756)

 

A Paris, il court un grand bruit

Que la justice est désolée.

Le Roi s'est couché dans son lit

et l'on dit qu'il l'a violée. (Marais)

 

 

  • 1. Le 15 juin 1725, lorsque le Roi Louis XV fit au parlement son lit de justice pour l'enregistrement de plusieurs édits, entre autres de celui de la levée du cinquième denier sur tous les fruits. (BHVP, MS 602)
  • 2. Le Parlement avait refusé d’enregistrer les édits de finances, rendus à l’occasion du mariage du roi pour l’établissement de nouveaux impôts. « Il fallut, dit Voltaire, mener le roi tenir un de ces lits de justice où l’on enregistre tout par ordre du souverain. Le chancelier d’Aguesseau était éloigné ; ce fut le garde des sceaux d’Armenonville qui exécuta les volontés de la cour. » (R)
  • 3. On dit que cette chanson est de 1667 (F.Fr.12999)
  • 4. Quatrain sur le lit de justice tenu à Versailles le samedi 21 août 1756.
  • 5. A l'occasion du lit de justice tenu dernièrement à Versailles […] comme l'occasion de faire des pointes ne nous échappe jamais, on a fait courir sur le même sujet le mauvais quatrain que voici. Il n'est pas nouveau (Grimm)

Numéro
$0605


Année
1725

Description

Quatrain

Notes

Sur ces diverses versions, voir la mise au point de la CLG, III,217, note 51.

On s'en souvient encore un demi-siècle plus tard. Voir la Correspondance secrète de 1774 à propos d'une situation similaire (t.I, p.69), d'ailleurs sous une forme encore divergente: Sais-tu ce qu'on dit à Paris? / Dame Justice est désolée. / Le Roi sur son lit s'est assis; / On prétend qu'il l'a violée.


Références

Raunié, V,54-55 - Maurepas, F.Fr.12631, p.253 - Arsenal 2962, p.563 - F.Fr.12800, p.170 - Clairambault, F.Fr.12699, p.209 - F.Fr.13655, p.209 -  F.Fr.13660, f°54r - BHVP, MS 705, p.177 - CLG [éd.Kölving], III,217 (1756) - Marais, II, 854 - Marais, II, 855 - Bouhier-Marais, I, 176 - Correspondance secrète, t.I, p.69.

Mots Clefs
Louis XV, Parlement, lit de justice