Bouquet à Louis XV

Bouquet à Louis XV
Dans la splendeur qui l'environne
Voyez son auguste personne.
Que cette Majesté me plaît1 !
Il n lui faut point de couronne
Pour nous apprendre ce qu'il est.

  • 1. « Vous avez vu à Versailles le petit roi. Le joli triomphe de la grâce enfantine dans l’hermine et la pourpre ; ces yeux lumineux et noirs et sourieurs, ces longs cils qui frisent, ce joli teint, cette charmante petite bouche, ces petites joues rouges, tout cela dont nous parle Mme la duchesse d’Orléans en ses lettres, et la finesse, la délicatesse, l’harmonie d’un visage de femme en cette petite mine ronde, la mignonesse et le charme d’un Joas, la face bourbonnienne en fleur et sa lumière dernière ! Une vie spirituelle court sous cette chair rose et rayonnante, une malice s’éveille sur cette petite lèvre charnue et de race deux petites fossettes s’apprêtent à rire au milieu de ces Joues mêmes ; vous n’imagineriez pas autrement l’espièglerie couronnée dont le portrait dit bien le bon plaisir d’un royal enfant terrible. » (De Goncourt.) (R)

Numéro
$0181


Année
1717

Description

Quatrain


Références

Raunié, II,193

Mots Clefs
Louis XV, panégyrique