Sans titre

Tu méconnaîtrais ton pupille,

Fleury. Tant qu’il fut sous ta loi,

Il paraissait un imbécile.

Mais tu disparais, c’est un Roi1.

 

Il te retenait en brassière,

Tu n’osais donner ton avis.

Mais sitôt qu’il est en la bière,

Tu ressembles au grand Louis.

 

Ainsi que lui, dans ta jeunesse,

Tu sers l’aimable Cupidon

Et si tu changes de maîtresse,

Autant en fit le grand Bourbon.

 

Tu pars armé d’un cimeterre

Tu cours soumettre l’ennemi.

Comme un héros tu fais la guerre,

Tu vaudras encor mieux que lui.

  • 1. Tu disparais, c'est un grand roi. (Maurepas)

Numéro
$6622


Année
1744

Sur l'air de ...
Réveillez-vous (Castries)

Description

4 x 4


Références

 Maurepas, F.Fr.12647, p.41 - F.Fr.15140, p.197 - Mazarine Castries 3988, p.389-90

Mots Clefs
Libéré de Fleury, Louis XV est un grand roi