Chanson

Law ne nous donne qu’en petit
De Louis la figure.
Ce portrait, dit-il, vous suffit ;
Il est en mignature.
N’espérez pas le voir plus grand.
Le Ciel est son partage,
Jamais de ce royal enfant
Vous n’aurez que l’image.

Sénèque autrefois a prêché
Le mépris des richesses.
Cela nous a-t-il empêché
D’en faire une déesse ?
De notre Régent, prix pour prix,
La sagesse est plus grande :
Pour nous enseigner ce mépris
Tous nos biens il demande.

Vous me direz que du Régent
La gloire serait plus ample
Si pour le mépris de l’argent
Il nous servait d‘exemple ;
Mais il agit en vrai chrétien
Et son zèle est extrême.
Il sait qu’il veut notre bien
En dépit de nous-même.

La vertu de notre Régent
En tout est manifeste ;
Il est savant, chaste et prudent,
Et le vice il déteste ;
De l’Église il se rend l’appui ;
Le jeûne l’incommode,
Mais il nous fait jeûner pour lui,
La pieuse méthode !

 

Numéro
$3459


Année
1720

Sur l'air de ...
Joconde

Description

4 x 8

Notes

Une version plus réduite en $368. Clairambault, F.Fr. 12697 donne les deux versions.


Références

Clairambault, F.Fr. 12697, p.433-34 -  Maurepas, F.Fr.12630, p.277-78 - F.Fr.15131, p.256 (premier couplet) - Arsenal 2930, p.342 - F.Fr.12673, p.357 (premier couplet) - BHVP, MS 602, f°41r - BHVP, MS 670, f°25r (Couplet 1) - Mazarine MS 2166, p.99 (premier couplet) - Bois-Jourdain, I, 317-18

Mots Clefs
Law, Régent, ruine des particuliers