Sans titre

Gloire aux quarante élus du sénat littéraire1 !
C’est, pour tout bel esprit, le brevet d’immortel,
Onc n’y furent admis, ni Rousseau, ni Molière ;
Mais on y vit Trublet, l’égal de Marmontel ;
C’est là que d’Apollon Plutus est le confrère,
Qu’on a placé Le Miere au rang de Crébillon,
Que Ducis vient s’asseoir au trône de Voltaire,
Et qu’un jour B…2 remplacera Buffon.

  • 1. 6 septembre a. La place vacante à l’Académie française par la mort du marquis de Paulmy, était l’objet de plusieurs concurrents, gens de lettres ; mais on assure que M. d’Aguesseau qui a occupé quelque temps la place d’avocat général assez médiocrement, et est aujourd’hui conseiller d’État, s’étant mis sur les rangs, les quarante sont convenus qu’il n’y avait pas moyen de refuser ce protecteur, et on le regarde déjà comme élu. Quoi qu’il en soit, en attendant les épigrammes plus relatives à la circonstance que sans doute la malignité doit faire éclore, on publie celle-ci plus vague et sortie du portefeuille (M.).
  • 2. Probablement Beaumarchais.

Numéro
$2629


Année
1787

Description

Huitain


Références

Mémoires secrets, XXXV, 491 - Choix d'épigrammes, p.206

Mots Clefs
l'Académie française critiquée sur ses choix