Sans titre

A voir tant de mauvais poètes

Et les misérables sornettes

Dont ils nous bercent aujourd’hui ;

A voir le général Noailles

Si bien ménager l’ennemi

Qu’il tremble au seul mot de bataille.

 

Sans passer pour faux aristarque

On peut bien faire la remarque

Que vous allez trouver ici :

C’est que notre bien aimé Sire

Est chanté comme il est servi,

Et cela ce n’est pas trop dire1.

  • 1. Effectivement il a paru sur la convalescence du Roi une prodigieuse quantité de pièces, la plupart assez mauvaises.

Numéro
$6665


Année
1744

Sur l'air de ...
Petite fronde (Castries)

Description

2 x 6


Références

Mazarine Castries 3989, p. 27

Mots Clefs
Lâcheté du maréchal de Noailles. Pluie de mauvais vers pour la convalescence du Roi