Vintimille

Monstre que l’on voit toujours ivre,
Hé quoi ! tu te vantes de vivre,
Pourceau, dont le ventre est le roi.
De la vertu rien ne succombe,
Noaille est bien moins mort que toi,
Encor qu’il gise sous la tombe.

Bouchers qui, d’ancienne méthode,
Promeniez en burlesque mode
Un bœuf gras avec grand fracas,
Cette fois-ci, prenez un homme.
Vintimille est un vrai bœuf gras,
Et mérite bien qu’on l’assomme.

Numéro
$0670


Année
1729 (Castries)

Sur l'air de ...
Petite fronde (Castries)

Description

2 x 6


Références

Raunié, V,173 - Maurepas, F.Fr.12631, p.464 - Arsenal 2391, f°162 - Arsenal 3116, f° 89r  -F.Fr.12674, p.284-85 - F.Fr.15132, p.252-53 - F.Fr.2931, f°162 - BHVP, MS 658, f°175 - Mazarine, MS 2164, p. 319 - Mazarine MS 2166, p.240-41 - Mazarine Castries 3984, p.393 - BHVP, MS 542, f°55

Mots Clefs
Jansénisme, Vintimille, Noailles, insultes