Confession de l’archevêque de Paris

Confession de l’archevêque de Paris
Quoique pasteur, je vis dans la crapule
Comme un maître pourceau ;
Je suis les lois de l’illustre Bérulle,
J’ai la foi d’un Manceau ;
Chacun me croit un archevêque habile,
Je suis Vintimille,
Moi,
Je suis Vintimille.

L’on m’a donné, malgré mon ignorance,
L’archiépiscopat,
Par les conseils d’un ministre de France,
Auguste et saint prélat ;
De Loyola chacun m’a su promettre
L’illustre barrette.

Fier partisan du cruel moliniste,
Impie envers Dieu,
Comme ennemi je tiens le janséniste,
Le chassant de ce lieu.
De Loyola, pour avoir le suffrage,
Partout je fais rage.

Dans chaque église, à mes désirs rebelle,
Comme chef Musulman,
Je saurai mettre un pasteur plein de zèle
Un bon Turc, un iman,
Qui prêchera l’Alcoran et la bulle
Sans aucun scrupule,
Lui,
Sans aucun scrupule.

Numéro
$0672


Année
1729 (Castries)

Sur l'air de ...
Formulaire (Castries)

Description

4 x 6 + refrain


Références

Raunié, V,175-76 - F.Fr.2931, f°157v-158v - F.Fr.12674, p.286-87 - F.Fr.15132, p.25-47 - Arsenal 2391, f°157v-158v - Arsenal 3116, f°92 - BHVP, MS 658, f°176-77 - Mazarine, MS 2164, p.314-16- Mazarine Castries 3984, p.371-72 - BHVP, MS 542, f°52-54

Mots Clefs
Jansénisme, Vintimille, insultes