Sans titre

En Vintimille,
Loin d’un digne prélat,
Pasteur habile,
Nous n’avons qu’un gros fat,
Un juif, un renégat,
Sensuel, délicat,
Des gloutons le mobile,
D’Antoine le verrat1,
En Vintimille.

En Vintimille,
Le roi nous a pourvus
D’un imbécile
De bon sens dépourvu.
Oh ! pour l’épiscopat,
Jamais dans un prélat
Nous n’aurons l’Évangile
Ni de Noaille l’éclat
En Vintimille.

En vînt-il mille
Archevêques nouveaux,
Tous à la file,
Fussent-ils cardinaux,
Tels qu’on les choisira,
Toujours on y perdra.
Noaille tout débile,
Ne se retrouvera
En vînt-il mille2.

  • 1. Mot qui signifie un cochon ou porc, (M.) (R)
  • 2. Notre archevêque n’est pas généralement considéré ; le peuple dit qu’il aime beaucoup à manger, et qu’il ne songe qu’à sa table, en sorte qu’on le regarde comme un goinfre. N’a‑t‑on pas affiché à la porte de l’archevêché, quand il a été nommé, que Saint‑Antoine (c’était le nom du dernier) était mort, et qu’il nous avait laissé son cochon. On a dit aussi pour bon mot qu’on ne retrouverait pas un archevêque comme le dernier, en vint‑il mille. » (Journal de Barbier.) (R)

Numéro
$0671


Année
1729 (Castries)

Sur l'air de ...
Dans le bel âge (Castries)

Description

3 x 9

Notes

Le troisième couplet isolé se trouve en $4443


Références

Raunié, V,174-75 - F.Fr.2931, f°159v-160v -  F.Fr.12674, p.288-89 - F.Fr.15132, p.249-51  - Arsenal 2391, f°159v-160v - Arsenal 3116, f° 92v-93r -BHVP, MS 658, f°178 - Mazarine, MS 2164, p.317-18 - Mazarine Castries 3984, p.373-74

Mots Clefs
Jansénisme, Vintimille, comparaison Noailles, insultes