Sans titre

Le chat1 de Petitpied2 doit avoir une place

Dans l’Histoire des chats qu’on vient de mettre au jour3 ;

Rien ne peut mieux prouver qu’il sort de bonne race

Que d’avoir à Tapin joué le plaisant tour,

Qui lui fait, s’amusant d’un joli badinage,

Échapper cet oiseau dont on craint le ramage4.

 

 

  • 1. Ce jeune chat appartient à M. de Chatigny, qui demeure dans la même maison que M. Petitpied. (M.)
  • 2. Autre titre: Chanson sur l'évasion de M. Petitpied (Arsenal 2962)
  • 3. Paradis de Montcrif avait publié son Histoire des chats en 1727.
  • 4. M. l’abbé Petitpied ayant exhorté à la mort M. l’évêque de Bayeux de la maison de Lorraine, il y eut ordre du Roi de l’arrêter et de le conduire à la Bastille. M. Hérault, lieutenant de police, chargea Tapin, exempt de police, de le mettre à exécution. Il se transporta dès 6 heures du matin chez M Petitpied de… [sic] chez lequel il logeait rue du Jour, avec un commissaire et sa suite, et il arrêta l’abbé. Pendant que l’on visitait ses papiers, un petit chat appartenant à M. de Chatigny, garde des archives de M. le duc d’Orléans, qui logeait au 2ème étage, étant descendu par hasard dans la chambre, Tapin s’amusa avec cet animal. L’abbé s’apercevant de ce jeu, profita de l’occasion et se sauva par une porte de communication qui donnait de son cabinet sur une montée, et de là à Saint-Eustache. On fit à ce sujet l’épigramme et le vaudeville suivant. (F.Fr.15019)

Numéro
$0647


Année
1728

Description

Sixain


Références

Raunié, V,144 - Clairambault, F.Fr.12699, p.471 - Maurepas, F.Fr.12631, p.461 - F.Fr.1509, p; 20 - Arsenal 2962, p.370 - Bouhier-Marais, II, 292

Mots Clefs
Jansénisme, Petitpied, Tapin, Moncrif, chat