Vers sur l'archevêque de Paris

Vers sur l’archevêque de Paris
Pour moi, le prince est trop bon
D’écouter le prélat Beaumont,
S’écriait un citoyen sage.
Pour terminer tant de tapage
Et réduire ce pantalon
Qui vexe notre aéropage,
Que n’envoie-t-il ce furibond
Pour trois ans, à l’école, à Rome ?
Le pape est un fort honnête homme
Qui corrigerait ce brouillon.

 

Numéro
$2919


Année
1752

Description

Dizain


Références

F.Fr.10479, f°106v - F.Fr.15155, p.205 - Arsenal 4844, f°95r - BHVP, MS 661, f°281r

Mots Clefs
Jansénisme, parlement contre Beaumont, affaire de l'hôpital général