Sur le P. du Cerceau

Sur le P. du Cerceau
Doyen des rimailleurs, plus froid qu’un limaçon,
Du Cerceau, dans la chanson,
Prend le sabbat d’Embrun pour décret de l’Église,
Pour amis, Favier et Capon.
C’est une bête, si c’est méprise ;
Si c’est feinte, c’est un fripon.

Numéro
$0660


Année
1728 / 1730

Description

Sixain irrégulier

Notes

Les jansénistes savaient bien que le P. Du Cerceau était à peu près le seul à pouvoir leur répliquer sur le même terrain. D'où l'attaque ad hominem.


Références

Raunié, V,165 - Clairambault, F.Fr.12699, p.447bis - Maurepas, F.Fr.12631, p.434 -  F.Fr.15019, f°212v - F.Fr.15144, p.181

Mots Clefs
Jansénisme, Père du Cerceau