Epigramme

Épigramme1
Un célèbre malfaiteur
Obtient grâce pour son crime.
En même temps pour victime,
On demande un saint pasteur.
Ses titres, son innocence,
Sont une faible défense.
Je ne m’en étonne pas ;
La synagogue en furie
Au sauveur ôte la vie
Et la donne à Barabas.

  • 1. Autre [épigramme] sur ce que le même jour qu'on fit brûler la lettre de M. de Reims on entérina la grâce d'un soldat aux Gardes qui devait être pendu (Arsenal 2961) Dans le même chansonnier est reproduite la “Lettre circulaire de M. l'archevêque de Reims aux doyens ruraux de son diocèse, à Reims, le 24 mars 1718 [Prenez part à mon bonheur, Messieurs… archevêque de Reims]. Il s’y indigne d’apprendre que sa lettre au Régent a été condamnée à la brûlure par le parlement de Paris. Il se compare à J.-C et se déclare bien décidé à continuer à vouloir extirper l’hérésie janséniste.

Numéro
$3411


Année
1718

Description

Dizain


Références

Clairambault, F.Fr.12697, p.120 - Maurepas, F.Fr.12629, p.343 - Arsenal 2961, p.415 - Arsenal 3132, p.365

Mots Clefs
Jansénisme, Mailly, archevêque de Reims, lettre brûlée par le Parlement