Louis XIV aux enfers

Louis XIV aux Enfers

Sur les bords de l’Achéron,

L’invincible monarque

Criait fièrement à Caron :

Hé ! qu’on prépare la barque.

Ne parlez pas si haut, Bourbon,

La faridondaine, la faridondon,

Ici vous serez obéi, biribi,

A la façon de Barbari, mon ami.

 

Votre nom m’est assez connu,

Dit le pilote sombre,

Entrez, votre tour est venu,

Je vais passer votre ombre ;

Venez‑vous combattre Pluton ?

Parlez, vous serez obéi, biribi.

 

Était‑ce votre intention

De laisser à la France,

Avec la Constitution,

Le repos, l’abondance ?

Pauvre Louis, ah ! voyez donc

Comme vous avez réussi, biribi.

 

Puis donc que tu connais mon nom1

Dit Louis téméraire,

Garde pour un autre sermon

Qui pourrait me déplaire ;

Je t'offre mon affection.

Caron lui dit, un grand merci, biribi

A la façon de barbari, mon ami.

 

Oses‑tu bien railler un roi ?

Dit Louis en colère,

Qui, quoique mort, donne la loi

Aux deux bouts de la terre.

J'y règne dans les cœurs, dit‑on,

La faridondaine, la faridondon,

Caron lui dit : Tout comme ici, biribi,

A la façon de Barbari, mon ami.

  • 1. Le couplet ne figure que dans F.Fr.12695.

Numéro
$0009


Année
1715

Sur l'air de ...
A la façon de barbari

Description

4 x 7 dont refrain

Notes

 Ci-gît 1061


Références

Raunié, I,32-33 - Clairambault, F.Fr. 12695, p.691 - F.Fr.13655, p.96-97

Mots Clefs
Jansénisme, Louis XIV aux Enfers, mort, Caron