Seconde épitaphe du corps jésuitique

 

Seconde épitaphe du corps jésuitique1

Ci-gît, sans aucun espoir de résurrection,

Le colosse jésuitique ;

Fléau de la religion

Il arma contre lui la vengeance publique.

Passant, ne plaignez pas son sort ;

Il n’avait ni lois ni patrie :

Clément en lui donnant la mort,

Des monarques sauve la vie.

  • 1. On voyait entre les mains de quelques personnes des copies manuscrites d’une de ces productions qu’a coutume d’enfanter l’esprit de parti, c’est-à-dire d’une seconde épitaphe du corps jésuitique dont suit la teneur (Hardy)

Numéro
$5821


Année
1773 octobre

Description

Huitain


Références

Hardy, III, 226

Mots Clefs
Jansénisme, jésuites, ci-gît