Epigramme

Offres du Père Girard
Le Père Girard a grand peur.
Il est chez Guillot le songeur.
Le bûcher l'alarme sans cesse,
L'horreur de son crime le presse,
Il craint ce qu'il a mérité.
Mais pour se tirer d'affaire,
Il offre, à ce qu'on dit, d'épouser la Cadière1.
La puissante Société
Dans une entière confiance
Assure que Sa Sainteté
Ne refusera pas la dispense2.

 

  • 1. Glaneur historique: Nous croyions simplement badiner lorsque nous avons proposé, l’ordinaire dernier, le mariage du P. Girard et de la Cadière ; mais on nous a assuré qu’on y pensait tout de bon, et que depuis que ce jésuite a vu que son procès pourrait enfin, si on lui faisait justice, aboutir au bûcher : Dans un si triste état, pour se tirer d’affaire  / Il offre à ce qu’on dit, d’épouser la Cadière…[la fin est conforme à $3370
  • 2. Voudra bien donner la dispense.

Numéro
$1850


Année
1731

Description

9 vers

Notes

La version de F.Fr.23859 étant plus complète de deux vers a été préférée.


Références

F.Fr.15020, f°257v - F.Fr.23859, f°65v - BHVP, MS 602, f°173r - Lille BM, MS 69, p.168 - Turin, p.271-72 - Besançon BM, MS 561, p.128 - Glaneur historique, 18 octobre 1731

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière