Acrostiche

Acrostiche
Impie directeur, orgueilleux Jésuite,
Évoque si tu peux le prince des Enfers,
Appelle à ton secours la secte moliniste.
N’espère pourtant pas de tromper l’univers.

Bientôt tu te verras condamner au supplice ;
A tes forfaits affreux on va rendre justice.
Pense qu’il est un Dieu qui doit sonder ton cœur.
Tu fais de vains efforts pour calmer ta douleur.
Jésuite insolent, en vain tu t’inquiètes.
Sache que du bourreau, la main est déjà prête.
Tes crimes sont trop noirs pour être pardonnés
Et tes juges les ont trop bien examinés.

Girard, on l’on te connaît, ton âme criminelle
Ira bientôt jouir de la nuit éternelle.
Rien ne peut l’empêcher et l’Éternel vengeur
Armera contre toi ta très juste rigueur.
Réjouissez-vous donc, innocente victime,
Dieu vient vous protéger et va punir le crime.

 

Numéro
$2020


Année
1731

Description

vers acrostiches

Notes

Acrostiche de Jean Baptiste Girard


Références

F.Fr.23859, f°102v

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière