Vers coupés

Vers coupés
Au Diable de bon cœur      j’abandonne mon âme
Je renonce sans crainte     à l’empire du Ciel
Je chercher avec ardeur    le plaisir de la femme
La vie pure et sainte        est pour moi tout du miel.

 

Numéro
$2003


Année
1731

Description

Quatrain composite


Références

F.Fr.23859, f°86v

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière, vers "coupés"